Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce

0
381

Aksaray, l’une des plus célèbres villes de la Cappadoce, recèle énormément de richesses, que ce soit en son centre-ville ou ses environs : la vallée d’Ihlara, villes souterraines, lac salé (Tuz Gölu), Mont Hasadag, anciennes cités antiques, stations thermales… il y en a pour tous les goûts !

La vallée d’Ihlara – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce

Les premières occupations humaines remontent à 8000 av. J.-C. sur le site d’Asikli. Il s’agit des ruines les plus anciennes de la période néolithique en Anatolie et dans tout le Moyen-Orient.

Asikli, ruines les plus anciennes – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce

Aksaray en Cappadoce était aussi un centre du christianisme, et de nombreuses personnalités ont vécu ou bien voyagé dans la ville, telles que Basile de Césarée ou bien Grégoire de Naziance au IVème siècle, qui créeront des règles différentes et monastiques propres à la Cappadoce.

Basile de Césarée – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce

Par exemple, les moines de la Cappadoce n’agissaient pas en ermite : ils communiquaient avec le monde extérieur. Les régions de Belisirma, Ihlara et Gelveri contiennent un grand nombre d’églises rupestres taillées dans la roche, ainsi que de maisons troglodytiques en Cappadoce.

Restaurant à Belisirma, dans la vallée d’Ihlara – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce
L’un des exemples les plus concrets est la vallée d’Ihlara, qui est longue de 14 kilomètres. Il s’agit du centre d’attraction touristique de la région : on y trouve plus de 100 églises et 5 000 habitations, qui se sont d’abord formées avec l’éruption volcanique du mont Hasandag.
La vallée d’Ihlara – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce

L’éruption a également créé les fameuses cheminées de fée, dû aux couches de tuf, façonnées par le vent et l’érosion. On peut observer des cheminées très colorées dans la bourgade de Selime et le village de Yaprakhisar.

Yaprakhisar et ses cheminées de fées – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce
Sultanhani caravansérail – Aksaray, sur la route de la Soie en Cappadoce

Ensuite, on trouve dans la province d’Aksaray en Cappadoce beaucoup de monuments de l’époque seldjoukide, tels que des medersas, des cloîtres de derviches et des caravansérails. Les caravansérails ont contribué à l’expansion de l’architecture seldjoukide, car ils se situaient le long de la route de la Soie. Le caravansérail de Sultanhani, édifié en 1229 démontre que les caravansérails, en plus d’être des édifices servant au commerce et à la sécurité, sont des œuvres d’art à part entière en Cappadoce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here