Kirsehir, terre de l’Akhisme en Cappadoce

0
368
La ville de Kirsehir en Cappadoce, en raison de son emplacement stratégique entre l’Est et l’Ouest et ses 5000 ans d’histoire, fut d’abord Hittite puis Phrygienne, ensuite Romaine, Seldjoukide puis finalement Ottomane.

Au cours du Moyen Âge en Cappadoce, la ville devient un centre important de la confrérie Ahi, musulmane, avec leurs propres principes moraux et sociaux. L’Akhisme, fondé par Ahi Evran, rassemblait les commerces et artisans et promulguaient des nouvelles idées d’amour et de tolérance.

C’est pour cela que les Anatoliens et plus particulièrement Cappadociens sont connus pour leur grande hospitalité et leur acceptation des autres croyances.

Kirsehir, en Cappadoce, s’est surtout développée avec les Seldjoukides, à partir du XIème siècle dans le domaine des sciences et des Beaux-Arts. En témoigne l’observatoire astronomique de Cacabey, construit en 1272 (plus tard utilisé comme mosquée).

La mosquée Alaeddin et la mosquée Ahi Evran, édifiée non loin du mausolée du créateur de l’akhisme sont également des joyaux architecturaux de l’époque seldjoukide. Sur la route menant à Kayseri, on trouve le mausolée d’Asik Pasa. Construit en 1333 lors des invasions mongoles en Anatolie et en Cappadoce.

En ce qui concerne le domaine de l’archéologie, le musée de Kaman Kalehöyük attire les touristes nationaux et étrangers. Exposant les objets découverts en Cappadoce. A proximité de Kalehöyük, on trouve le Jardin Japonais de Mikasanomiya. Regroupant plus de 16 500 arbres avec plus de 33 espèces différentes, sur des anciens emplacements Hatti et Hittites !

Üçayak, dans la province de Kirsehir, est un lieu de culture chrétien en Cappadoce.

Peuvent aussi être visitées les villes souterraines de Mucur, Kepez et Dulkadirli qui étaient utilisées comme refuge en Cappadoce.

Des beautés naturelles sont aussi visitables à Kirsehir telles que le lac de Seyfe. Qui accueille beaucoup d’oiseaux, notamment des flamants roses. Le lac se situe dans le district de Mucur.

Il existe également des sources thermales à Kirsehir, cadeau de la nature aux effets thérapeutiques.

Kirsehir est une ville qui combine tous les aspects, à seulement 90 kilomètres de Nevsehir ! Il s’agit donc d’une étape incontournable lors de votre séjour en Cappadoce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here